être en branle

1) быть пущенным в ход, быть приведенным в действие

C'est le cimetière de Colmar, un jour de grand enterrement. Toutes les cloches de la ville sont en branle. (A. Daudet, Les Contes du lundi.) — Это происходит на кладбище Кольмар в день богатых похорон. Все колокола в городе звонят.

2) колебаться, не решаться

Dictionnaire français-russe des idiomes. 2013.

Смотреть что такое "être en branle" в других словарях:

  • branle — [ brɑ̃l ] n. m. • XIIe; de branler ♦ Vx ou en loc. 1 ♦ Ample mouvement d oscillation. ⇒ balancement. Mettre en branle une cloche. Sonner en branle : donner aux cloches leur balancement maximum (cf. À toute volée). 2 ♦ Fig. Première impulsion.… …   Encyclopédie Universelle

  • branle — BRANLE. s. m. Agitation de ce qui est remué, tantôt d un côté, tantôt de l autre. Le branle du carrosse lui fait mal. Cela a un grand branle. Mettre les cloches en branle. Sonner en branle.Branle. Première impulsion donnée à une chose. Suivre le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BRANLE — s. m. Oscillation, mouvement qui porte un corps tantôt d un côté, tantôt de l autre. Le branle d une cloche. Mettre les cloches en branle. Le branle du carrosse lui fait mal. Cette dernière phrase n est plus usitée : on dit, Le mouvement de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • branle — (bran l ) s. m. 1°   Mouvement d un corps qui va tantôt d un côté tantôt de l autre. Le branle d une cloche. Sonner en branle, donner aux cloches tout le va et vient qu elles peuvent avoir. à l église c était grande cérémonie. •   cierges allumés …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BRANLE — n. m. Oscillation, mouvement qui porte un corps tantôt d’un côté, tantôt de l’autre. Le branle d’une cloche. Mettre les cloches en branle. Sonner en branle, Donner aux cloches tout le mouvement qu’elles peuvent recevoir. Il signifie figurément… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • BRANLE (musique et danse) — BRANLE, musique et danse Danse d’origine française, que caractérise un premier balancement sur place par déplacement latéral des pieds (que le vieux français appelait «branlement», d’où le nom dérivé), et qui fut fort en vogue du règne d’Henri… …   Encyclopédie Universelle

  • branle-bas — [ brɑ̃lba ] n. m. inv. • 1687; ordre de mettre bas les branles « hamacs », qui étaient sur les entreponts, pour se disposer au combat ♦ Mar. Branle bas de combat : ensemble des dispositions prises rapidement sur un navire de guerre pour qu il… …   Encyclopédie Universelle

  • Être, mettre en branle — ● Être, mettre en branle être, mettre en mouvement, en action …   Encyclopédie Universelle

  • BRANLER — v. tr. Mettre en branle. Branler les jambes. Branler les bras. Branler la tête. Il est aussi intransitif et signifie être en branle. Ce plancher branle. La tête lui branle. Les dents lui branlent. Prov., Tout ce qui branle ne tombe pas. Branler… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • branler — [ brɑ̃le ] v. <conjug. : 1> • 1080; contraction de brandeler « osciller », de brandir ♦ Vx ou en loc. (à cause de l emploi vulg.). I ♦ V. tr. 1 ♦ Branler la tête, la remuer d avant en arrière, ou d un côté à l autre. ⇒ balancer, hocher,… …   Encyclopédie Universelle

  • Expressions Courantes Du Langage Marin — Jargon militaire français Avec la conscription, l armée a constitué en France un creuset culturel. Se trouvaient mélangés dans les mêmes unités des Parisiens, des Occitans, des Bretons ou des Alsaciens. Il se développa un vocabulaire spécifique… …   Wikipédia en Français

Книги

Другие книги по запросу «être en branle» >>

Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.